top of page

Comment se déroule un examen IRM ?

Découvrez comment se déroule un examen IRM


Images d'examen IRM

L’imagerie par résonance magnétique (IRM) est une technique d’imagerie employée en radiologie pour examiner les organes internes. Contrairement à d’autres méthodes d’imagerie utilisant les rayons X (par exemple le scanner), l’IRM recourt à un champ magnétique et à des ondes radio pour générer les images.

Un examen IRM n'expose le patient à aucun rayonnement. Il s’agit donc d’un examen diagnostique très sûr. Il est néanmoins nécessaire de signaler toute grossesse ou allergie médicamenteuse au personnel médical.


Comment se déroule un examen d’IRM ?


IRM Questionnaire avant examen

Le patient remplit dans un premier temps un questionnaire dans lequel il spécifie les informations importantes pour son examen. S’il est nécessaire de lui administrer un produit de contraste pour détecter plus précisément certaines structures de son corps, un cathéter sera mis en place.



IRM placement antenne

Pour bénéficier de la meilleure qualité d’image possible, une antenne réceptrice sera placée sur la partie du corps du patient à examiner. Une fois prêt pour l’examen, il sera introduit dans le tunnel IRM afin de commencer l’exploration.




IRM durée examen

Un examen IRM dure de 20 à 60 minutes environ. Pendant l’examen, le patient doit essayer de rester aussi immobile que possible. Les mouvements peuvent impacter négativement la qualité des images et entraîner des retards ou la nécessité d’un nouvel examen.



Que faut-il savoir lorsque l’on passe un examen IRM ?


IRM et objets métalliques

En raison du fort champ magnétique de l’IRM, les objets métalliques ne sont pas autorisés pendant l’examen. Le patient doit indiquer au personnel s'il porte un corps étranger métallique, quel qu’il soit (implants, stimulateur cardiaque, stents...).



IRM consignes

Avant le début de l’examen, le patient doit retirer tout objet métallique, notamment les piercings, bijoux, lunettes, appareils auditifs, téléphones ou baleines de soutien-gorge.




Que ressent-on lors d’un examen IRM ?


IRM et le bruit

Le patient ne sent rien pendant l’examen. Un casque ou des bouchons lui sont remis pour protéger ses oreilles du bruit généré, qui est tout à fait normal. Il doit rester allongé dans un tunnel étroit, ce qui peut être déconcertant c’est pourquoi il est recommandé de fermer les yeux. D’autre part, si un produit de contraste est utilisé, le patient peut ressentir une sensation de froid ou de chaleur à l’endroit où ce liquide pénètre dans son corps. Il peut également ressentir une sensation de chaleur au niveau de tatouages de grande taille ou colorés.


Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page